L'amour - c'est ce pays à l'infini ouvert par deux miroirs qui se font face.

André HARDELLET

Chacun porte en soi le souvenir de lieux devenus introuvables, situés aux marges de la mémoire. Paysages hybrides, villes composites : on aime distordre les lignes de perspective, modifier les volumes, accentuer les contrastes, remodeler l'espace et fournir prétexte à de nouveaux motifs, parce que chacun est son propre historiographe et a pour fonction de tisser sa trame du vécu, brodée au point de fable.

Il serait opportun, malgré l'âge, de retrouver l'espièglerie de l'enfant qui s'insinue dans une passe étroite et forcément épineuse, en recherche de la cache secrète, savourant dans le lieu de son embuscade le bonheur d'être pour un temps porté absent, soustrait au monde.
MAXIMES ET MIXTURES 6, extraits © Rémy Leboissetier / Frédéric Di Martino



ACCUEIL << >> HOME